Collège et pensionnat

L’école au Sénégal :

Au Sénégal l’école souffre du manque de moyens, de structures, de transports et les enseignants sont démotivés par les mauvaises conditions de travail.

Les enseignants de Baba-Garage ont décidé de lutter contre cette fatalité et ont effectué un travail de fond auprès de la population car l’éducation est un vecteur essentiel du développement durable.

Sur cotisation individuelle volontaire et citoyenne des habitants, les fonds nécessaires à la construction d’un collège sont réunis.

Rentrée scolaire 2002 : le collège ouvre ses portes et accueille dans un premier temps 3 classes de 6ème.

Pour la rentrée 2003, Terre d’Afrique participe à la construction du pensionnat d’une capacité de 30 élèves. Une cantine scolaire se met en place : 150 repas sont servis chaque jour.

Nous interpellons le gouvernement sur la mobilisation de la population rurale ; le Premier ministre, M. Idrissa Seck vient sur place et constate les efforts communs des villageois et de l’association : il prend à la charge de l’état par le biais du ministère de l’éducation la construction de 4 salles de classe supplémentaires d’ores et déjà opérationnelles.

Autre point important : le collège a déjà permis de créer nombreux postes d’enseignants ; d’autres emplois suivront (cuisinier, …), pour l’instant effectués par des bénévoles.

Dans sa formule actuelle, le dispensaire ne peut pas satisfaire la demande de plus en plus forte.

Pour être fonctionnel, il est urgent de construire :

  • une extension du pensionnat de garçons (25 places de plus)
  • un pensionnat séparé pour accueillir 25 filles (elles représentent 45% des élèves)
  • Laissez un commentaire